08-03-2016

CONCURRENCE, RÉGULATION ET DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOI EN ALGÉRIE.

- Colloque International

----------------------------------------

Le Laboratoire de Recherche G.P.E.S

&

Le Centre de Recherche CREAD (Alger)

Avec le concours de : Conseil de la Concurrence Alger

&

Le Laboratoire de Recherche MIFMA

 &

Scientific Research Centre JIL– Tripoli – Liban

 &

Universal Union for scientific Institutions UNSCIN

 

Organisent un Colloque International  sous le thème : 

 Concurrence, Régulation et Développement de l’Emploi en Algérie.

Les 27 & 28 Avril 2016

TELECHARGER

 

Préambule

Si théoriquement concurrence et régulation sont antinomiques, l’expérience a bien montré que la régulation est bien nécessaire et ce en économies libérales mêmes. Cette régulation intervient le plus souvent au niveau du marché monétaire et financier, où apparaissent généralement des déséquilibres spontanés.  Des phénomènes qui rendent non parfaite la concurrence en faisant apparaitre des rigidités. Or, selon J.M. Keynes, père de l’interdépendance des marchés, c’est le marché du travail qui connaît moins de flexibilités et donc plus de rigidités. Ces dernières nécessitent l’arbitrage public pour les atténuer afin que leurs répercussions sur les autres marchés n’entravent leur concurrence.

Ces premières observations nous amènent à préciser, pour leur bonne compréhension, le contenu et la nature de la concurrence d’une part et le type et le domaine de la régulation publique d’autre part. En effet l’examen des économies, telle celle algérienne, ne laissent pas percevoir de manière précise et la concurrence et la régulation. Si la concurrence se pose comme régulateur du marché des biens et services, l’intervention et l’intermédiation publique se manifestent de manière accentuée sur les marchés du travail et monétaire et financier.  Au point de croire que les marchés sont indépendants les uns des autres. Aussi est-il nécessaires d’approfondir l’analyse au niveau du marché du travail dans ces relations avec les autres marchés. Faut-il en ce sens rappeler que les caractéristiques générales de l’économie algérienne sont entre autres : une économie importatrice, où l’investissement public connait un pic très important conjugué à un secteur privé très mercantile, une intermédiation publique outrancière dans le marché du travail.

C’est pour ces raisons et dans le sens de mieux cerner la conjugaison régulation/concurrence  que le présent colloque se propose :

- d’analyser en profondeur l’évolution des faits économiques, dans cette ère libérale,

-d’appréhender les causes et les effets économiques et sociaux et les facteurs ayant présidé à leur configuration,

-ainsi que les voies et politiques engagées en vue de la résolution des problèmes et dysfonctionnements en particulier celui du chômage des jeunes.

Objectifs du colloque

- saisir les seuils, d’un point de vue théorique et pratique, de la relation concurrence/régulation dans le contexte de l’économie algérienne ;

- saisir le mécanisme approprié et efficient pour le marché du travail et de l’emploi algérien.

Axes du colloque

Axe 1 : la politique de la concurrence en Algérie encourage-t-elle ou freine-t-elle l’investissement.

Axe 2 : Régulation publique et évolution du marché du travail et de l’emploi.

Dates importantes

  • Réception du texte intégral avant le 17/03/2016
  • Réponse aux communicants le 31/ 03/2016
  • Tenue du colloque les 27 & 28 Avril 2016

 

*Nous rappelons aux communicants qu’il n’y a pas de frais d’inscription à payer et que les frais d’hébergement & de transport ne sont pas pris en charge.

Les meilleures commmunications seront publiées dans la revue du laboratoire ISSN 2353-0316.

 

Les soumissions sont à envoyer à l’adresse e-mail suivante :                              

 labo.gpes.tlemcen@gmail.com

Président d’Honneur

 Mr. Le Recteur   Pr. DJAFOUR. Mustapha 

Présidence du colloque

Dr BOUCHAOUR Radia

Coprésidence Pr. TOUIL Ahmed & Pr. HAMOUDA Nasr Eddine

Comité scientifique

TOUIL Ahmed

HAMMOUDA Nasre Eddine (CREAD)

ZITOUNI Amara (Conseil de la Concurrence)

JENNY Frédéric (Centre Européen de Droit et d’Economie)

BOUTALEB Kouider

BEDDI Nasreddine

BENBOUZIANE Mohammed

CHARIF Mustapha

HAMZA CHERIF Ali

CHAIB Baghdad

BOUCHAOUR Radia

LASSASSI Moundir (CREAD)

KARA Terki Assia

DIDOUH Choukria

HOUALEF Rahima

BAROUDI Naima

 Comité d’organisation

SAADI Boumediène (Conseil de la                                              -ZERROUKI Mohammed Amine

Concurrence)                                                                             -ZAHRAOUI Mohammed Anouar

BENGHALEM Lahcen (Conseil de                                             - SALMI Abdeljebbar

 la Concurrence)                                                                         - SENHADJI Hassane

Dr. MEKIOUI Soumia                                                                 -MERAD BOUDIA Sakina

Dr. ACHOUR TANI Yamna                                                        -GHERDAINE Housam

Dr. GUELLIL Nassima                                                              -CHIKH Mohamed      

BOUTOUBA Mohammed                                                          -HAFOUDA Amir

BEZZAOUYA Abdelkrim                                                             

Dr. MOATASSEM Ahmed Dahou